Théâtre

Vendredi 18 janvier, rendez-vous à 20.30 hs au théâtre « L’impertinent », 7, rue Tonduti de l’Escarène à Nice.

Au programme : « Ligne de flottaison » de Nicolas Deliau (durée : 1.15 hs, tarif : 12 euros).

Écrans, publicité, infos en boucle, notifications... Nous sommes submergés ! Que devient notre contact direct avec le monde ?
La pièce "Les lignes de flottaison" pose les questions suivantes : lorsque nous sommes progressivement dépossédés de notre attention, que devient notre contact direct avec le monde ? De quelle manière l'a-t-on perdu ? Comment le retrouver ?
En une heure, Nicolas Deliau navigue sur une marée de doutes, déniche des dérisions, s'arrache à des certitudes, traque l'ironie puis vogue vers un salut jubilatoire. Un récit sous forme d'enquête partagée avec le public.
Et si une ligne de flottaison nous habitait tous ?
Une représentation où la matière première est invisible, impalpable et pourtant tellement présente.
Une quête essentielle !
Un récit sous forme d'enquête partagée avec le public.